Windows 10 or not not Windows 10 ?

Réparation - Dépannage - Customisation
Répondre
Avatar du membre
=[TTK]= BlackBlock
Grand Manitou
Grand Manitou
Âge : 31
Messages : 366
Enregistré le : lun. 19 nov. 2012, 15:06
Humeur : Fermenté
Localisation : Au pays du cassoulet

Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= BlackBlock » sam. 15 août 2015, 15:48

Image

Cher amie Bonjour Bonsoir

LE sujet de mon interrogation est , faut il passer a win 10 et pourquoi faire ?

Depuis quelques temps Windows nous sollicite a passer sur son nouveau système d'exploitation gratuitement ,
mais quelle son les avantage et inconvénient a passer sur cette nouvelle version pour nous ?

Lors de la mise à jour vers Windows 10, qu’il s’agisse d’une édition Famille ou Professionnelle, plusieurs fonctionnalités peuvent être amenées à disparaître. C’est le cas lorsque Microsoft décide d’en couper prochainement le support ou que l’éditeur juge qu’elles sont devenues obsolètes et ne sont plus en phase avec le reste de l’écosystème. Plutôt que de les faire évoluer, la société fait le ménage.

C'est particulièrement le cas avec Windows 7 puisque le Media Center est purement et simplement retiré du système, sans aucun espoir de réactiver la fonctionnalité. Il existait bien un moyen avec Windows 8, mais on pouvait déjà sentir que Microsoft en préparait la retraite : l’interface n’avait pas bougé d’un iota. Attention donc si vous utilisez souvent le Media Center de Windows, car un passage vers le nouveau système signifiera trouver une solution de remplacement, ce qui n’est jamais facile et demandera donc un travail préparatoire.

Toujours depuis Windows 7, les gadgets du bureau disparaissent, de même que les jeux Solitaire, Démineur et Dame de Pique. Ce n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où ces fonctionnalités étaient également supprimées avec Windows 8. Pour les Gadgets, il n’y a pas de solution par Microsoft (il faudra donc se tourner encore une fois vers une solution tierce), mais Solitaire Collection et Minesweeper (Démineur) disposent d’éditions spécifiques pour Windows 8, Solitaire Collection bénéficiant même d’un sérieux coup de peinture avec Windows 10, et sont disponibles dans le Store.

D’autres points doivent être pris en considération :

Aucun lecteur DVD (MPEG-2) n’est présent par défaut
Aucun pilote n’est plus fourni pour les lecteurs de disquette
En cas de présence de la suite Live Essentiels, l’application OneDrive est supprimée au profit du client Windows 10

La migration depuis Windows 8 se révèlera finalement plus simple, certaines fonctionnalités y ayant déjà été supprimées. Ceux qui viennent de Windows 7 auront donc peut-être à réfléchir.

Le Retours du menu Démarrer

Le nouveau menu Démarrer est clairement l’une des nouveautés les plus visibles. Microsoft avait décidé de le supprimer dans Windows 8, le remplaçant alors par un écran de démarrage qui en était grosso modo l’extension sur tout l’écran. Le problème est que l’ergonomie en était très différente et qu’il a fallu notamment attendre la mise à jour 8.1 pour obtenir des contrôles précieux à la souris, notamment celui pour redimensionner facilement une ou plusieurs vignettes.

Cet écran de démarrage ne disparaît pas dans Windows 10, mais il est simplement réservé par défaut aux grandes tablettes (au-dessus de 8 pouces). Si le système détecte un clavier et une souris, il affiche le nouveau menu Démarrer, qui est un mix entre l’ancien dans Windows 7 et l’écran de démarrage. On trouve à gauche une partie affichant une liste des programmes les plus souvent utilisés, avec éventuellement, juste en-dessous, ceux qui viennent d’être installés. Tout en bas figure un bouton qui permet d’accéder à toutes les applications, surmonté d’une zone personnalisable où l’utilisateur pourra ajouter des raccourcis vers les Paramètres, les Documents et ainsi de suite.

À droite, on retrouve une zone réservée aux tuiles, avec notamment tous les réglages auxquels on pouvait avoir accès sous Windows 8. Les vignettes sont donc redimensionnables selon trois tailles, on peut les réarranger pour former de nouveaux groupes, ces derniers peuvent toujours être renommés, les vignettes restent dynamiques, etc. Point important, la taille du menu Démarrer n’est pas fixe et il suffit d’en saisir le coin supérieur droit pour étendre la surface disponible.
Qu’on ne s’y trompe pas : ce nouveau menu Démarrer est l’écran de démarrage de Windows 8 concentré dans un panneau plus petit, mais c’est précisément ce que demandaient les mécontents du système précédent. En effet, la navigation y est plus resserrée et les yeux parcourent plus rapidement les raccourcis disponibles. Globalement, ce « mix » fonctionne bien et on retrouve rapidement ses repères.

Image

DES BUREAUX VIRTUELS ET CENTRE DE NOTIFICATION

Windows 10 intègre par ailleurs des fonctionnalités qui étaient réclamées depuis longtemps par une partie des utilisateurs, à commencer par des bureaux virtuels. Leur accès se fait par le premier bouton de la barre des tâches, qui offre également une vue de synthèse de tous les programmes ouverts. Un affichage qui ressemble furieusement au mode Exposé d’OS X, largement plébiscité par les utilisateurs en son temps.

Depuis cette vue, on remarque en bas à droite un nouveau bouton permettant de créer un nouveau bureau. On peut en créer virtuellement une infinité, chacun ayant ses propres fenêtres évidemment. Une fois qu’un autre bureau est disponible, il devient possible d’y faire glisser des fenêtres existantes pour classer finalement ses espaces de travail en fonction par exemple de thématiques. Petite précision : sur un écran tactile, il suffit de faire un glissement depuis le bord gauche de l'écran pour lancer cet affichage.

Le centre de notifications arrive quant à lui pour pallier un gros manque dans le système. Les plateformes concurrentes sur PC disposent toutes d’un tel mécanisme dont l’intérêt est de centraliser tout ce que le système et les applications ont à dire. L’arrivée d’un email, un redémarrage requis, un évènement particulier et autres signalements y sont donc résumés.

Le fonctionnement du centre dans Windows 10 est le même ou presque que celui inclus dans Windows Phone 8.1. Les notifications sont classées par sections logiques, peuvent être supprimées une par une, par lot au sein d’une même application ou toutes d’une seule traite. Évidemment, cliquer sur une notification ouvre l’application ou le service associé pour afficher le contenu idoine. En bas du centre, on trouvera une grille de fonctions permettant d’activer rapidement l’accès VPN, la connexion à un appareil de type TV ou vidéoprojecteur ou encore de désactiver les notifications (mode « Ne pas déranger »).

Image

CORTANA : COMMENDE VOCAL

Cortana est le nom de l’assistant vocal que Microsoft a introduit dans Windows Phone 8.1. La fonctionnalité est utilisable en France, mais ne possède qu’une petite partie des capacités dont les Américains peuvent profiter et, dans une moindre mesure, les Anglais et les Chinois.

L’objectif final de Cortana est d’obéir à la moindre de vos requêtes, en tout cas si elle le peut. Une fois passée une petite étape de configuration pour étalonner le micro, on peut cliquer sur le bouton idoine pour déclencher l’écoute et commencer à dicter ce que l’on souhaite. Tous ceux qui ont utilisé des fonctionnalités équivalentes sur Android et iOS connaissent le fonctionnement général et retrouveront vite leurs repères.

Le phrasé de Cortana est assez surprenant de naturel et on a parfois l’impression que les réponses ont été préenregistrées à l’avance tant l'enchaînement des mots parait fluide et les intonations correctes. Les requêtes possibles sont assez larges et, comme toujours avec ce type d’outil, il faudra s’habituer à l’idée qu’une demande vocale peut être suivie d’une action concrète. On pourra demander à Cortana de déplacer un rendez-vous, de nous donner la météo d’un lieu précis, l’heure dans un autre pays, le résultat d’un calcul, une conversion, combien de calories il y a dans un aliment donné, si des évènements sont prévus le lendemain, les dernières résultats sportifs et ainsi de suite.

Cortana s’acquitte relativement bien de sa mission et il n'est même pas nécessaire de cliquer sur le bouton pour lancer une recherche ou une instruction : on peut activer une option permettant d’interpeller l'assistante avec « Hey Cortana ». Une fonctionnalité équivalente au « Dis Siri » d’iOS et au « OK Google » d’Android, mais que l'on peut affiner en indiquant que seule sa propre voix peut être reconnue.

Cortana comprend par ailleurs plusieurs réglages. Les plus importants sont réunis dans le Carnet de notes, auquel on accède par le menu « hamburger » en haut à gauche de la fenêtre. L’utilisateur pourra renseigner plus précisément ce qu’il aime, ce qui permettra ensuite à l’assistante de proposer du contenu. Tout aussi important, Cortana peut être équipé d’une tranche horaire durant laquelle l’utilisateur ne souhaite pas être dérangé.

Windows 10, Microsoft et vos données privées : ce que vous devez savoir

Saviez-vous qu'en utilisant Windows 10, un identifiant publicitaire unique vous est attribué, exploitable par les développeurs et les annonceurs ? Ou que par défaut, Microsoft envoie tous vos mots de passe vers ses serveurs lorsque vous associez l'ordinateur à un compte Microsoft ? Ce sont quelques unes des informations figurant dans la nouvelle Déclaration de Confidentialité de Microsoft, dont nous citons les principaux extraits.

Microsoft a écrit ce jeudi à ses clients français pour leur annoncer qu'il avait mis à jour son Contrat de Services et sa Déclaration de Confidentialité, non seulement pour rendre les informations plus accessibles en un seul endroit, de façon visible et plus précise, mais également pour ajouter "plusieurs informations supplémentaires en matière de confidentialité relatives aux nouvelles fonctionnalités que nous proposerons bientôt, telles que celles disponibles sous Windows 10". Elles prendront effet au 1er août 2015.

Nous avons donc lu l'intégralité de la nouvelle Déclaration de Confidentialité (qu'il nous a été impossible de comparer à l'ancienne, faute de réussir à mettre la main dessus), pour en ressortir les passages qui nous semblent les plus importants à connaître. Il faut reconnaître à Microsoft un effort que nous n'avions jamais vu jusqu'ici, conforme à la législation européenne, de précision sur les données collectées et l'utilisation qui en est faite. C'est encore parfois perfectible, mais beaucoup mieux que le flou que l'on trouve dans les conditions de Google, par exemple.

Il n'y a aucune prétention à l'exhaustivité dans notre sélection forcément subjective des passages clés, mais elle nous semble instructive. Elle concerne aussi bien les services de Microsoft dans leur quasi intégralité, que le système Windows 10 qui débarque le 29 juillet prochain.

Plutôt qu'un long commentaire, le mieux est de copier-coller les extraits qui parlent d'eux-mêmes.

L'ESSENTIEL A SAVOIR

Par défaut, "lorsque vous vous connectez à Windows grâce à un compte Microsoft, Windows synchronise certains de vos paramètres et de vos données avec les serveurs Microsoft", dont "l'historique de votre navigateur, vos favoris et les sites web que vous avez ouverts" ainsi que "les noms et mots de passe pour la sauvegarde de vos applis, sites web, borne portables et réseau Wi-Fi". Pour désactiver ce transfert vers les serveurs de Microsoft, il faut penser à se rendre dans la section "Comptes de Paramètres / Paramètres de synchronisation".

"Windows génère un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur d'un appareil. Votre identifiant publicitaire peut être utilisé par les développeurs d'applications et les réseaux publicitaires pour proposer des publicités plus pertinentes" ;

"Lorsque le dispositif de cryptage est activé, Windows chiffre automatiquement le disque dur sur lequel Windows est installé et génère une clé de récupération. La clé de récupération de BitLocker pour votre appareil est automatiquement sauvegardée en ligne dans votre compte Microsoft OneDrive" (en clair, si vous utilisez l'outil de chiffrement fourni par Microsoft, Microsoft conserve la clé chez lui, et pourra donc la mettre à disposition de toute autorité publique qui demande par voie légale à y avoir accès) ;

"Microsoft recueille régulièrement des informations basiques à propos de votre appareil Windows. (...) Ces données sont transmises à Microsoft et stockées à l'aide d'un ou plusieurs identifiants uniques". Il s'agit notamment "données d'utilisation des applis pour les applis qui fonctionnent sur Windows", ou des "données sur les réseaux auxquels vous vous connectez, comme les réseaux mobiles, Bluetooth, les identifiants (BSSID et SSID), les critères de connexion et la vitesse des réseaux Wi-Fi auxquels vous êtes connecté". Microsoft précise que "certaines données diagnostiques sont essentielles au fonctionnement de Windows et ne peuvent pas être désactivées si vous utilisez Windows" ;

Dans le nouveau navigateur Microsoft Edge, lorsque AutoSearch et Search Suggestions sont activés, le navigateur envoie à Bing "les informations que vous entrez dans la barre d'adresse du navigateur", "même si vous avez sélectionné un autre fournisseur de recherche par défaut". Microsoft ajoute que "les données de navigation recueillies en relation avec ces fonctionnalités sont utilisées dans les données globales", c'est-à-dire qu'elles participent à établir le profil publicitaire de l'utilisateur ;

DIVERS SUR CORTANA, WINDOWS 10, MICROSOFT EDGE, OUTLOOK...

"Pour permettre à Cortana de fournir des expériences personnalisées et des suggestions pertinentes, Microsoft recueille et utilise différents types de données, comme la localisation de votre appareil, les données de votre calendrier, les applis que vous utilisez, les données de vos emails et de vos messages textes, les personnes que vous appelez, vos contacts et la fréquence de vos interactions avec eux sur votre appareil. Cortana en apprend également à votre sujet en recueillant des données sur votre manière d'utiliser votre appareil et d'autres services Microsoft, comme votre musique, vos réglages d'alarme, si l'écran verrouillé est activé, ce que vous regardez et achetez, votre historique de navigation et de recherche Bing, et bien plus."

"Lorsque vous utilisez OneDrive, nous recueillons des données sur votre utilisation du service, ainsi que sur le contenu que vous stockez" (c'est ici très flou sur ce qu'il fait des "informations sur le contenu) ;

"Pour fournir une reconnaissance vocale personnalisée, nous enregistrons l'entrée de votre voix, ainsi que vos nom et surnom, les événements récents de votre calendrier et les noms des personnes avec qui vous avez rendez-vous, et des informations sur vos contacts, notamment leurs noms et surnoms" ;

"Microsoft n'utilise pas ce que vous dites dans les emails, les discussions, les appels vidéo ou la messagerie vocale, ni vos documents, photos ou autres fichiers personnels pour vous envoyer des annonces ciblées", mais il utilise tout de même "d'autres informations que nous recueillons à votre sujet au fil du temps en utilisant vos données démographiques, vos requêtes de recherche, vos centres d'intérêt et vos favoris, vos données d'utilisation, et vos données de localisation" ;

"Nous accéderons à, divulguerons et préserverons les données personnelles, notamment votre contenu (comme le contenu de vos emails, d'autres communications privées ou des fichiers de dossiers privés), lorsque nous pensons de bonne foi qu'il est nécessaire de le faire", notamment pour "répondre à des requêtes légales valides";

"Les données personnelles recueillies par Microsoft peuvent être stockées et traitées aux États-Unis ou dans tout autre pays dans lequel Microsoft, ses filiales ou prestataires de services sont implantés" ;

"Dans Outlook.com, lorsque votre dossier Éléments supprimés est vidé, ces éléments effacés restent dans notre système pendant 30 jours maximum avant suppression définitive" ;



Voila un Gand merci a Mr Ctrl C et a Mr Ctrl V pour ce petit recap .

Source : http://www.journaldunet.com/solutions/s ... indows-10/
http://www.numerama.com/magazine/33357- ... avoir.html
http://www.nextinpact.com/news/95809-wi ... cement.htm
http://www.zdnet.fr/actualites/windows- ... 37349q.htm
Ma vie tient qu'à un fil, le câble Ethernet.
Image

Avatar du membre
=[TTK]= Yoda
Grand Mérou
Grand Mérou
Âge : 53
Messages : 3510
Enregistré le : jeu. 11 févr. 2010, 17:52
Humeur : bieng-bieng
Localisation : Le milieu

Re: Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= Yoda » sam. 15 août 2015, 17:30

houlalallala !! J'ai mal à ma tête !! :D
Me suis pas posé de questions existentiels sur la mise à jour ...
Le président m'a dit : " Yoda, vers la 10 tu migreras et la lumière tu verras " et je me suis exécuté comme un seul homme !!
En résumé, il est pas mal puisqu'on revient à des trucs simples et moi, les trucs simples, ça me parle.
Je pense qu'on pourra le commenter après une période de test.
mais pour le moment, rien à dire ...
C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’air brillant avant d’avoir l’air con.

Image
" ... j'ai pas la tirelire dans le string et des tétons comme des pipettes de roues de camion ..." - Injonction Frog Pénelope 2014

Avatar du membre
=[TTK]= Memphis007
Grand TranKilou
Grand TranKilou
Âge : 38
Messages : 3253
Enregistré le : mer. 13 janv. 2010, 15:29
Humeur : Binaire
Localisation : 127.0.0.1
Contact :

Re: Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= Memphis007 » lun. 17 août 2015, 09:37

Oui.
Si ya pas de shell, ya pas de plaisir...
Image

Fingers in the noise. Maxime verdâtre.

Avatar du membre
=[TTK]= Yourry
Grand Scriptou
Grand Scriptou
Âge : 31
Messages : 1604
Enregistré le : mer. 17 mars 2010, 16:39
Localisation : Dans le reblochon !

Re: Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= Yourry » lun. 17 août 2015, 21:53

La nouvelle installation de windows demande un formatage ?
"Les Boches faisaient "Kamarad". Il aurait fallu commencer par ça des deux côtés, pour éviter les massacres organisés par ceux d'en haut, mais le fusil qu'ils nous avaient collé entre les mains, forcément, il a bien fallu qu'il serve et tout le reste à suivit." dixit Tardi et Verney
Image
L'autre jour, en tirant le rouleau de papier cul, toute la cloison est venue avec. dixit Camille Caz

Avatar du membre
=[TTK]= Yoda
Grand Mérou
Grand Mérou
Âge : 53
Messages : 3510
Enregistré le : jeu. 11 févr. 2010, 17:52
Humeur : bieng-bieng
Localisation : Le milieu

Re: Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= Yoda » mar. 18 août 2015, 10:22

Non, pas de formatage, annule et remplace ta version de windows de façon transparente.
C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’air brillant avant d’avoir l’air con.

Image
" ... j'ai pas la tirelire dans le string et des tétons comme des pipettes de roues de camion ..." - Injonction Frog Pénelope 2014

Avatar du membre
=[TTK]= Mrto
Loup garou
Loup garou
Âge : 28
Messages : 137
Enregistré le : mer. 15 mai 2013, 15:25

Re: Windows 10 or not not Windows 10 ?

Message par =[TTK]= Mrto » mar. 18 août 2015, 11:25

Pour ma par je sais pas trop quoi en penser je vois pas mal d'articles comme quoi cet OS serrai le big brther des OS. Notamment le fais que Microsoft se réserve le droit de scanner tout pc sous windows 10 et d'empecher tout logiciel non enregistré donc pirater de fonctionner info qui apparaîtrai dans le CLUF.
autre chose plus inquiétant tout ce qui pourrai être tapé numéro de tel info diverse serrai enregistré dans un fichier temporaire et envoyé régulièrement au serveur microsoft ce qui me parai peu probable par rapport à la circulation sur le réseau que ça engendrerai je sais pas si ces infos son fiables probablement pas je connais personne qui lit les contrats de licenses mais on sait jamais .
Image
Chaque centimètre est une bataille !

Répondre